Communication stratégique

Etude de cas : exemple d’un puissant moyen

Want to know more? Take the full free course dating vintage singer sewing machines on Frogleaps.

Explorer les moyens dont vous avez besoin et maîtriser les compétences pour les concevoir et les utiliser

Concevoir et utiliser les moyens de communication nécessitent des compétences. Chaque moyen a ses propres caractéristiques. Pour les présentations, vous avez besoin de compétences autres que celles nécessaire pour la rédaction d’une puissante brochure ou pour l’animation de groupes témoins. La négociation pendant la conception et la phase d’évaluation est un art différent de celui de l’analyse des résultats pour affiner votre stratégie.

Par conséquent, quand vous vous préparez, plongez dans chaque moyen que vous souhaitez utiliser. Demandez ensuite les conseils et l’appui d’un expert en cas de besoin. Prochaine étape : pratiquez, pratiquez, pratiquez. Et ensuite : faites le bond de la grenouille !

Quel est le pouvoir de l’étude de cas ?

En guise d’exemple, nous expliquons le pouvoir de l’étude de cas. Nous allons vous montrer pourquoi les études de cas sont cruciales pour une communication efficace. Et nous allons citer les compétences dont vous avez besoin.

Chacun a une histoire à raconter – après tout, nos vies ne sont qu’un catalogue d’histoires, racontées l’une après l’autre. Malheureusement, le potentiel de raconter une histoire n’est souvent pas utilisé de manière stratégique et tactique.

Une étude de cas peut faire plus pour votre changement stratégique que vous ne l’auriez pensé à première vue. L’étude de cas est un puissant moyen de persuasion des groupes cibles, des parties prenantes ou des donateurs.

Du point de vue physiologique, nos cerveaux sont formatés comme des disques durs pour des histoires à organiser et à orienter. Psychologiquement, nous avons besoin de schémas pour reconnaître et comprendre de nouveaux concepts et idées. Les histoires offrent ces schémas. Avant l’écriture, les Hommes éduquaient les jeunes générations à travers des histoires.

Conclusion: les histories sont un moyen vital de communication de valeurs et de messages sur la conservation de la nature.

Don ou art ?

Raconter des histoires est perçu comme un don ; certaines personnes y excellent naturellement. Heureusement, cela n’implique pas qu’on ne peut pas l’enseigner. Savoir raconter une histoire est un art.

En se focalisant consciencieusement sur les aspects d’une histoire forte, les efforts de communication ont un plus grand impact :

  • Les histoires sont un endroit où les faits rencontrent les sentiments.
  • Les histoires montrent au public que nous les comprenons.
  • Les histoires fortifient votre point clé.

Pourquoi les histoires sont-elles importantes pour le changement pour la durabilité ?

Comment les histoires donnent-elles du pouvoir à votre communication pour le changement pour la durabilité ? Les bonnes histoires permettent aux gens de se souvenir des messages. Pas pour cinq minutes seulement, mais – si l’histoire est suffisamment forte – pendant toute leur vie. Les bonnes histoires facilitent la compréhension. Soudain vous comprenez le message.

De combien d’histoires de votre enfance vous souvenez vous ?

De quoi se souviennent vos publics cibles ?

Nous nous souvenons d’une très petite partie de ce que nous entendons. Pour retenir l’attention et atteindre une bonne compréhension, les histoires s’imposent. Les histoires donnent vie aux faits et leur insufflent la passion.

L’utilisation stratégique d’histoires pour atteindre vos objectifs peut susciter l’appui d’autres personnes. L’objectif de l’histoire peut consister à obtenir un appui pour votre sous-but et convaincre les parties prenantes à cautionner les activités menées.

Comment incorporer des histoires dans votre projet ?

Où pouvez-vous trouver des histoires à utiliser pour votre projet? Les histoires existent partout autour de nous – la vie quotidienne offre des matériaux pour des histoires fortes. En effet, chaque chose pourrait servir de source d’une histoire ; pensez à : la famille, la religion, les choses qui se passent dans vos communautés.

Nous trouvons des histoires en exploitant nos émotions, en recherchant des situations et des expériences qui nous ont vraiment émus. La logique et les faits ne sont pas l’essence d’une histoire.

Briques de construction d’une histoire

Vous pouvez construire des histoires efficaces en utilisant les éléments suivants :

1. Les personnages : ‘qui’

Souvent les archétypes jouent un rôle clé dans les histoires. Pensez par exemple à des histoires comme ‘La belle & la bête’. La plupart des histoires fortes dépeignent un héros et un antagoniste. Le héros est par exemple une ONG travaillant sur la protection de la biodiversité. L’anti – héros peut être un leader communautaire qui résiste à une nouvelle règlementation de la chasse.
2. La structure : ‘quoi, où, quand’
Une histoire a un début, un milieu, un point culminant et une fin. La plupart des histoires décrivent une situation de départ qui se caractérise par un conflit. Le conflit pourrait renvoyer à un problème social, des obstacles ou un manque de ressources. Le héros lutte pour atteindre son objectif, ce qui amène au point culminant de l’histoire.

The tools: ‘how’

Often a ‘metaphor’ is used to develop a strong story. A metaphor is a comparison used to show that one situation is similar to another one. Metaphors create impact in the minds of readers. Other tools are exaggerations and antithesis, which use contrasts to prove a point. The aim of these literary tools is to express a message forcefully. Plain statements often miss target in the sea of info we drown in (this is a methaphor).

LISTE DE CONTRÔLE

Raconter une histoire :

  • Connaissez-vous le pouvoir des histoires ?
  • Quelle histoire fait progresser votre mission ?
  • Qui sont les personnages ?
  • Quelle est la structure ?
  • Comment votre histoire va-t-elle fonctionner ?

Les compétences dont vous avez besoin

  • Créativité
  • Techniques littéraires et compétences de rédaction
  • Compétences de présentation (pour raconter les histoires face à face)